• Apprentissage expérientiel : le participant est au centre de l’action et l’apprentissage découle de son engagement personnel comme du retour d’expérience des autres ; le groupe lui offre la possibilité de vivre et partager de réelles expériences ;

 

  • Apprentissage coopératif : le participant apprend au contact des autres, immergé dans un groupe au sein duquel il doit faire sa place, mais aussi savoir écouter, épauler, critiquer de façàn constructive ;

 

  • Résolution de problèmes : le participant doit faire appel à ses capacités de réflexion, comme à l’application créatives de règles déjà apprises ou encours d’instruction ;

 

  • Application in situ : le participant s’investit dans le contexte réel de la vie de l’organisme ; il participe et contribue à la production avec des buts à poursuivre pour lesquels il doit mettre en œuvre une stratégie incluant des ressources, des savoirs (ou compétences, y compris savoir-faire et savoir-être) et des actions adaptées